L'école...

L'ECOLE DANS LES ANNEES 70


L'école s'ouvre de plus en plus sur le monde extérieur. On y fait entrer peu
à peu les nouvelles technologies, difficilement, car tout cela a un coût et il
faut former les enseignants.
Diverses réformes vont venir compliquer cette évolution. Il va y avoir des
changements de méthodes que les parents et les enseignants ne comprennent
pas toujours.

L"année scolaire débute dans les premiers jours de septembre et se termine
début juillet. Les élèves ont une dizaine de jours de congés à la Toussaint,
15 jours à Noël, 15 jours en février et 15 jours à Pâques.
L'élève fréquente l'école les lundi, mardi, jeudi, vendredi et le samedi matin.
Les horaires journaliers sont toujours les mêmes.
On tend à raccourcir les vacances d'été au profit de petites vacances
mieux réparties dans l'année scolaire.

Pendant les vacances, on a instauré, dans les locaux de l'école, des "centres
aérés" facultatifs car beaucoup de mamans travaillent et ne peuvent plus
garder leurs enfants.

En classe, il y avait plusieurs sortes de punitions. Parfois si l'élève avait
menti ou parlé en classe, il ramassait les papiers dans la cour ou était
"de service" (frotter le tableau, vider les corbeilles....).
Il y avait des punitions répétitives (copier 100 fois la même ligne)
ou la conjugaison d'un verbe à tous les temps.

Pour d'excellents résultats, l'institutrice distribuait des bons points.
Quand on en avait dix, on les échangeait contre une image.

La distribution des prix marquait la fin de l'année scolaire. La meilleure
élève avait 3 prix : 1 livre de la municipalité, 1 du délégué départemental
et 1 de l'amicale laïque. Cette cérémonie se déroulait devant un parterre
d'élus et de parents.


4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site